Des mesures et de la grammaire sous le soleil printanier

Vendredi 25/3, sous un soleil bien généreux, nous avons passé notre matinée de classe en dehors de l’école.

Nous avons commencé par mesurer approximativement les rayons et le diamètre d’une souche. Nous avons utilisé des cônes d’épicéa qui mesuraient chacun environ 10 cm. Grâce à des multiplications et des conversions de mesures nous avons pu estimer sa taille à 1m50.

Ensuite, nous avons travaillé sur les accords dans le groupe nominal. D’abord par groupes, nous devions chercher dans l’école du dehors 6 éléments (3 masculins et 3 féminins) : un que nous avons trouvé beau, un lisse, un qui n’a qu’une seule couleur, un qui pique, un qui a la taille de notre main et un dernier qui a besoin de lumière pour vivre.

Après avoir nommé à l’écrit ces 6 éléments,  une autre consigne nous a fait chercher des adjectifs à leur ajouter.

Et pour finir, nous avons transformé ces groupes nominaux en les transposant au pluriel. Ce n’est pas toujours facile de ne pas oublier les S au pluriel, de repérer ceux que l’on garde au singulier ou de savoir s’il faut un S ou un X au pluriel !

Pour terminer notre matinée, nous a avons bu notre habituelle tisane et Emilie nous a présenté un conte.

 

 

Ce contenu a été publié dans Archives 21 22 CE2. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.