Notre travail sur la carte topographique

Pour notre école du dehors du jeudi 25 mars en compagnie d’Emilie, chacun d’entre nous a d’abord pris un petit moment pour choisir un endroit où nous nous sentons bien, un endroit qui nous plait et où nous pouvons nous relaxer un peu.

Nous avons été attentifs à ce que l’on peut y voir, y sentir ou y entendre. Certains ont choisi le bord du ruisseau pour écouter le bruit de l’eau, d’autre la vue sur le Mont d’Or, le contact d’un arbre ou encore des endroits qui ressemblent à des cachettes.

Ensuite, pour mieux faire connaissance avec cet espace naturel où nous faisons classe dehors, nous sommes allés à la recherche de repères. Nous avons trouvé par exemple deux autres ruisseaux (dont un qui est asséché), une minuscule « ile », une fourmilière, une porte pour passer la clôture, des arbres à la forme particulière etc.

Nous avons ensuite rassemblé tous ces repères sur une carte pour mieux se représenter ce coin de nature qui nous sert de classe du dehors.

Pour bien terminer notre séance d’école du dehors, nous avons pris le temps de boire une tisane !

Ce contenu a été publié dans Archives 2021 CE1/CE2. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.